Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail

Spread the love

Monsieur le Président de la République,

Alors que l’opposition dénonce un contrat majeur que vous avez décidé de signer au cours d’une campagne électorale que vous déclenchez avec six mois d’avance, vous l’accusez de « pollution sonore » usant d’une ironie de mauvais aloi.

Ce faisant, vous nourrissez sans doute le secret espoir que ses cris au nouveau scandale, au moins contre l’éthique, fasse oublier votre silence assourdissant au sujet de l’attribution de permis pétroliers à la société Petrotim.

Permettez donc que je rappelle à votre bon souvenir le courrier à vous adressé le 19 octobre 2016 par lequel je vous faisais remarquer que c’est sur la base d’un faux rapport de présentation du Ministre Aly Ngouille NDIAYE, votre allié, que le Conseil des Ministres du Sénégal a adopté un décret que vous avez signé.

Une enquête que j’ai eu à mener personnellement après mon départ de la Primature a permis de mettre à votre disposition tous les éléments justificatifs d’un faux intentionnel destiné à tromper le Conseil et à violer les dispositions du Code pétrolier en son article 8.

Deux années ont passé et votre silence assourdissant inquiète, bien au-delà de la statue de la renaissance, tous vos compatriotes et le monde entier. Je rappelle aussi qu’au moins votre frère et Petrotim ont été bénéficiaires directs de cette escroquerie sur ressources naturelles sénégalaises.

Alors laissez-nous au moins le droit de crier haut et fort nos nouvelles inquiétudes à chaque fois que vous toucherez aux ressources du sous sol du Sénégal dans une précipitation injustifiée.

Dakar le 8 novembre 2018
Abdoul Mbaye
Ancien Premier ministre
Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *